Amicale Philatélique et Cartophile Versaillaise - Accueil
Calendrier des réunions
Evènements
Service des nouveautés
Bibliothèque de l'APCV
Service des échanges
Service des fournitures
Thématique Versailles
Etudes et dossiers
Liens recommandés
Contacter l'APCV

Oblitérations et marques de Versailles aux débuts de la IIIe république, lorsque le Chef de l'Etat et les chambres y sont établis (1871-1879).


Retour thématique Marcophile

Griffe "Le maréchal de France commandant en chef" sur courrier en franchise expédié de Versailles le 30 mai 1871 (timbre à date type 17) vers une destination dans l'Indre.

30 mai 1875

La griffe désigne Patrice de Mac-Mahon (1808-1893), duc de Magenta, Maréchal de France, commandant en chef de l'armée de Versailles.

Retour haut de page

 

Griffe "Chef du Pouvoir Exécutif de la République Française - Présidence du Conseil des Ministres" sur courrier en franchise expédié de Versailles le 21 juillet 1871 (timbre à date type 17, manquent indication de levée et millésime) vers Paris.

 
21 juillet 1871

Ce titre est celui d'Adolphe Thiers (1797-1877) jusqu'à ce que le titre de président de la République lui soit attribué le 31 août 1871.

Retour haut de page

 

Griffe rouge "Ministère des Finances - Directeur Général des Postes" et timbre à date rouge "Cabinet particulier - Postes" sur courrier en franchise expédié de Versailles le 12 août 1871 (timbre à date type 17) à destination d'Avrolles dans l'Yonne..

 
12 août 1871

Bien que les services du Directeur Général des Postes aient rejoint Paris dès le 23 mai 1871, son "cabinet particulier" est encore en fonctions à Versailles en aoûts 1871.

Retour haut de page

 

Griffe "Ministre de l'Intérieur - Cabinet du Ministre" sur un courrier affranchi d'un timbre à 25 centimes de l'émission Cérès de la IIIe république, expédiée de Versailles le 7 janvier 1872, adressée à un membre de l'Assemblée nationale, à son domicile à Versailles.

 
7 janvier 1872

Ce courrier adressé du ministère de l'intérieur à un député ne bénéficiait pas de la franchise. L'affranchissement correspond au port local pour le 2e échelon de poids.

Retour haut de page

 

Griffe circulaire bleue "Présidence de l'Assemblée nationale" et timbre à date "Versailles-Assemblée Natle" sur un courrier en franchise adressé le 8 janvier 1872 à un député, et réadressé d'une adresse personnelle vers l'assemblée.

8 janvier 1872
 
Beaucoup de pièces présentées sur le site sont adressées au député Pierre Malartre, 

homme politique français né le 29 novembre 1834 à Dunières (Haute-Loire) et décédé le 12 novembre 1911 à Dunières.

Industriel de la soie, il est conseiller général du canton de Montfaucon-en-Velay en 1867. Il est député de la Haute-Loire de 1871 à 1878, de 1881 à 1885 et de 1889 à 1893, siégeant à droite.

 
Retour haut de page

 

Griffe circulaire bleue "Hôpital militaire de Versailles" sur un courrier avec griffe "P.P." (port payé) expédié de Versailles le 31 janvier 1872 (timbre à date type 17) à destination de Paris.

 
31 janvier 1872

On notera la mention "soldat malade" en haut à gauche.

Retour haut de page

 

Griffe "République Française - Présidence de la République" sur un courrier en franchise expédié de Versailles le 26 mars 1872 (timbre à date type 16) à destination d'Aix-en-Provence.

Présidence d'Adolphe Thiers (31 août 1871 - 24 mai 1873).

 
26 mars 1872
Retour haut de page

 

Losange AS.NA (grandes lettres) oblitérant un timbre à 15 centimes de l'émission Cérès de la IIIe république et timbre à date "Versailles - Assemblée Natle", sur une carte postale expédiée de Versailles le 18 janvier 1873 à destination de Paris.

Cette carte est expédiée par le Comte Wolowki, député, qui a fait adopter la carte postale en France à compter du 15 janvier 1873, soit 3 jours auparavant.

18 janvier 1873

Le losange AS.NA en grandes lettres) est utilisé par le bureau spécial de l'Assemblée nationale à partir du 25 mars 1871. A partir de 1874, ce bureau est également doté d'un losange AS.NA en petites lettres , reproduit ci-dessous sur un timbre détaché.

AS.NA
Retour haut de page

 

Griffes bleues "Cabinet du Ministre de l'Instruction publique, des Cultes et des Beaux-Arts" et "Président de l'Assemblée Nationale" sur un courrier en franchise expédié de Versailles le 12 avril 1873 (timbre à date type 17) et adressé à un membre de l'Assemblée nationale.

 
12 avril 1873

La franchise résulte du passage par l'intermédiaire du Président de l'Assemblée Nationale, qui beneficie d'un contre-seing illimité (le passage par l'administration de l'Assemblée a également permis de compléter l'adresse).

Retour haut de page

 

Carte-postale précurseur publicitaire, vendue à prix réduit, affranchie avec un timbre à 15 centimes de l'émission Cérès de la IIIe république, oblitéré du losange grands chiffres 6327 et du timbre à date type 18 de Versailles-Qer-Notre-Dame, expédiée le 24 mai 1873 à destination de Jouy-en-Josas.

Le timbre est coupé de 4 traits pour empêcher qu'il soit détaché de la carte pour être utilisé sur une autre correspondance que ce support publicitaire.

 
 24 mai 1873
verso
.
 

La vente  de cartes-postales publicitaires avec un rabais de 5 (exceptionnellement 10) centimes par rapport de l'affranchissement est autorisée par les décisions officielles des 24 mars et 6 avril 1873.

Retour haut de page

Lettre recommandée, affranchie à 90 centimes par trois timbres à 30 centimes de l'émission Cérès de la IIIe république, oblitérés par le losange Grands chiffres 4158 (Versailles) associé au timbre à date Versailles Assemblée Natle, expédiée le 20 juillet 1873 à destination de Paris (griffes rouges "R" pour la recommandation, ainsi que "après le départ").

20 juillet 1873

Le timbre à date Versailles Assemblée-Natle est normalement associé à un losange AS.NA dont le bureau de poste de l'Assemblée Nationale dispose depuis le 25 mars 1871.

L'association de ce timbre à date avec le losange Grand chiffres 4158 du bureau principal de Versailles se rencontre pour les courriers autres que les lettres simples, notamment les lettres recommandées comme celle-ci.

On suppose que les lettres recommandées n'étaient pas intégralement traitées au bureau de poste de l'Assemblée Nationale, mais en recevaient le timbre à date pour en marquer l'origine, et étaient transférées pour traitement au bureau principal de Versailles.

Retour haut de page

Griffe "République Française - Présidence de la République" sur un courrier en franchise expédié à Versailles le 24 juillet 1873 (timbre à date type 17) à destination de La Châtre dans l'Indre.

Présidence de Patrice Mac-Mahon (25 mai 1873 - 30 janvier 1879).

24 juillet 1873  

Retour haut de page

 

Correspondance militaire en franchise expédiée de Versailles le 28 septembre 1873 et adressée au Palais du Luxembourg à Paris, avec frappe bleue du bureau temporaire du Palais du Grand Trianon.

Ce bureau, qui relève administrativement de la recette de Versailles, dessert la session spéciale de la Haute Cour appelée à juger le Maréchal Bazaine, responsable de la capitulation prématurée de la place de Metz ayant contribué à la défaite française en 1870-1871.

29 août 1873

Le procès a eu lieu du 10 octobre au 10 décembre 1873 et le timbre à date spécial a été mis en service le 27 septembre 1873. On note la suscription "le commandant de gendarmerie de service".

détail

Retour haut de page



Demande de renseignements sur le sort d'un chargement, affranchie avec deux timbres à 10 centimes de l'émission Cérès de la IIIe république oblitérées par le losange Grands chiffres 4158 (Versailles) associé au timbre à date Versailles Assemblée-Natle le 31 décembre 1874.

demande expédiée le 29 décembre 1874 du bureau de l'Assemblée Nationale pour Soissons, arrivée à Soissons le même jour;

retour de Soissons le 30 décembre 1874 pour Versailles, chargée d'office ;

réexpédiée à M. du Portail, député, le 31 décembre 1874.
 
31 décembre 1874

Autre exemple de l'association du timbre à date Versailles Assemblée Natle avec le losange Grands chiffres 4158.

Retour haut de page



Griffe bleue "Président de la Chambre des Députés" sur une lettre en franchise expédiée de Versailles le 22 juillet 1876 (timbre à date du bureau spécial "Chambre des députés") à destination de Dunières en Haute-Loire, et réadressée à Royat dans le Puy-de-Dôme.

26 juillet 1876

L'Assemblée nationale cesse ses travaux le 31 décembre 1875. Les lois organiques votées en février 1875 instituent un systême bicaméral avec une chambre basse, la Chambre des Députés, et une chambre haute, le Sénat, qui entrent en fonction en 1876.

Retour haut de page



Griffe bleue "Président de la Chambre des Députés. 3." sur un courrier en franchise expédié de Versailles le 17 mars 1876 (timbre à date du bureau spécial "Chambre des députés"), à destination de Paris.

17 mars 1876

Variante de la griffe "Président de la Chambre des Députés", suivie d'un numéro.

Retour haut de page



Courrier expédié à Versailles le 5 septembre 1876, à destination de Buenos Ayres ("Amérique") par voie de Southampton (Angleterre),

affranchi à 1 franc avec un timbre à 40 centimes de l'émission Siège de Paris, et deux timbres à 30 centimes de l'émission Groupe allégorique de la IIIe république ("type Sage", N/B),
oblitérés par timbres à date au type 18 "Versailles - Seine-et-Oise'".

5 septembre 1876

Le tarif correspond au port de la lettre simple vers l'Argentine, tarif du 1er septembre 1876.

Retour haut de page



Courrier expédié de Versailles le 14 mars 1877, affranchi par un timbre à 25 centimes de l'émission Groupe allégorique de la IIIe république ("type Sage", N/U), oblitéré par le timbre à date du bureau spécial Versailles - Sénat.

14 mars 1877
Retour haut de page




Griffe bleue "Questeurs de la Chambre des Députés" sur un courrier expédié en franchise le 21 janvier 1878 (timbre à date du bureau spécial Versailles - Chambre des députés" au domicile d'un député à Paris, avec marque "Après le départ".

21 janvier 1878

La loi du 22 juillet 1879 décide du retour du pouvoir exécutif et des Chambres à Paris. La Chambre des députés rejoint le Palais-Bourbon le 3 novembre 1879 ; le Sénat rejoint le Palais du Luxembourg le 27 novembre 1879.  Sous la IIIe et la IV république, les présidents de la République continuent à être élus à Versailles.

Retour haut de page
 
A suivre...